Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Amis de la Collégiale d'Appoigny - Page 13

  • Une fréquentation en hausse

    Nous sommes heureux de vous présenter la statistique de notre blog qui voit ses visites exploser depuis la fin de l'année.

    Cette bonne surprise est probablement due à l'adjonction de notre compte Twitter

    @collappoigny

    qui nous envoie de nombreux visiteurs:

     

    AOC Visiteurs uniques Visites Pages Pages par jour  (Moy / Max) Visites par jour (Moy / Max)
    Janvier 2013 99 190 559 18 / 78 6 / 19
    Février 77 113 141 5 / 17 4 / 12
    Mars 146 231 2 033 65 / 835 7 / 36
    Avril 150 309 510 17 / 89 10 / 45
    Mai 98 233 303 9 / 23 7 / 14
    Juin 141 327 906 30 / 463 10 / 36
    Juillet 144 371 459 14 / 67 11 / 38
    Août 246 527 715 23 / 74 17 / 45
    Septembre 237 473 609 20 / 47 15 / 44
    Octobre 240 480 666 21 / 66 15 / 38
    Novembre 243 506 49 353 1 645 / 4 058 16 / 48
    Décembre 189 579 79 081 2 551 / 5 153 18 / 43
    20 Janvier 2014 184 2 685 65 567 3 278 / 4 767 134 / 350

     où l'on constate que les nouveaux arrivants sont constants et qu'ils reviennent régulièrement aux nouvelles.

    A nous donc, de ne pas les décevoir

    et de faire vivre au mieux ce blog,

    dans l'intérêt de notre association:

    garder le passé en vie et donner vie au futur

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Nous y voilà!

    2014

    le dossier de restauration

    de la Collégiale Saint-Pierre d'Appoigny

    verra-t-il son aboutissement dans les premiers travaux...cette année?

    Nous l'espérons pour ce trésor éponien.

     

    tôlage Nord.JPG


    En attendant,

    les Amis de la Collégiale

    vous souhaitent une année riche en réussite dans tous les domaines:

    FAMILIAUX

    PROFESSIONNELS

    ASSOCIATIFS

    PATRIMONIAUX

    et bien sûr

    ÉLECTORAUX

     

    phase 1.jpg


    Lien permanent 0 commentaire
  • Création d'un trésor d'église

     

    201205214fb9b48a8c5ef-0-192813.jpg

    Dans le cadre de la proposition d’aménagement d’une salle du trésor dans la tour de la collégiale (voir note du 24 mai 2012), il nous a semblé utile d’étudier la nature de l’éventuel dépôt.

    Pour ce faire nous avons consulté le site gouvernemental Culture Communication :

    http://www.culturecommunication.gouv.fr/Disciplines-et-secteurs/Monuments-historiques/Intervenir-sur-un-monument-historique/Proteger-conserver-et-gerer-les-objets-mobiliers

    Et tout particulièrement le dernier chapitre

    Protéger, conserver et gérer les objets mobiliers.

    Si les « trésors » d’objets religieux conservés dans les églises et les cathédrales n’ont pas, en tant qu’ensemble, de statut juridique particulier, les objets qui les composent ont en revanche un statut juridique tout à fait spécifique puisqu’ils sont affectés au culte et qu’aux termes de la loi du 9 décembre 1905, cette affectation est permanente et prééminente. Elle s’impose donc à tout autre usage.

    220px-Trésor_de_l'église.JPG

    Les objets appartiennent en outre généralement à des personnes publiques (à l’État dans les cathédrales, aux communes dans les églises) et sont affectés par la loi à l’usage du public, donc ils appartiennent au domaine public de ces personnes publiques. Les objets sont à ce titre inaliénables et imprescriptibles.

    mh67012.jpgLes objets appartenant à l’association diocésaine relèvent par contre d’une propriété privée et échappent aux règles de la domanialité publique.

    Sauf preuve contraire, les objets antérieurs à 1905 sont réputés appartenir au domaine public. 

    Logo_monument_historique_ copie.jpg

    Nombre d’entre eux sont classés Monuments historiques, ce qui leur reconnaît au titre de la loi du 31 décembre 1913 un intérêt public au regard de l’art, de l’histoire, de la science et de la technique, et les place sous un régime spécial de protection.

    le-trésor-de-plougasnou-photo-http-www-arssat-fr-bulletins-html.jpg

    Ces objets ne peuvent être modifiés, réparés ou restaurés sans l’accord préalable du préfet de Région (DRAC) qui agit au nom du ministre de la culture (DAPA). Les travaux autorisés doivent être exécutés sous la direction ou sous le contrôle du conservateur des Monuments historiques. Ils ne peuvent en aucun cas être exportés hors du territoire national (sauf pour des expositions temporaires ou pour restauration) sans l’autorisation du ministère de la culture (DAPA).

    IMGP2012.jpg

    Saint-Vincent restauré par la commune d'Appoigny

    et les Amis de la Collégiale

     Les regroupements d’objets dans les trésors d’églises

    Il arrive fréquemment qu’en raison de la fermeture quasi-permanente de nombreux édifices religieux et de la rareté des curés desservants, des regroupements d’œuvres soient proposés dans un même lieu qui peut être un trésor d’église, un dépôt ou un musée d’art sacré voisin. 

    La visite des trésors d’églises peut donner lieu à la perception d’un droit d’entrée pour compenser les charges d’entretien et de conservation avec le consentement du clergé affectataire.

    C'est dans le souci de protection et de conservation des objets classés d'Appoigny et, pourquoi pas, d'une commune voisine, que les Amis de la Collégiale proposent leur participation financière à la création du trésor dans la salle de la tour.

    IMGP5569.jpg

    Il va sans dire........

    quand les travaux de restauration seront effectués.

    Nota: Les images des objets illustrant cet article proviennent de différentes églises de France qui, comme le Saint-Vincent d'Appoigny sont placés sous enceintes sécurisées.

     

    Lien permanent Catégories : Architecture, Patrimoine 0 commentaire