Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Écho de l'étai - 4

Nos vœux pour 2020 !

Nos travaux ne sont pas terminés.

De longs et pénibles efforts seront encore nécessaires

avant que notre tâche soit achevée...

En cohérence avec l’objet de notre association nous nous devons d’alerter les autorités municipales sur les désordres constatés dans la collégiale.

Le CA décide d’en maintenir la publication sur le blog jusqu’à disparition des alertes :

------------------------------

Association culturelle des Amis de la Collégiale d’APPOIGNY

par décision de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 17 avril 2019.

 Objet de l’Association :

Toutes actions et démarches en vue de la conservation, la rénovation et la promotion de la collégiale. L’organisation de manifestations culturelles et artistiques.

------------------------------

Nous ne rappellerons pas les points d'alertes de notre Écho de Étai - 3 de juin 2019, ils sont malheureusement pour la plupart encore tous d'actualité. Mais depuis cette date bien des choses ont changé dans le paysage éponien.

La décision d'Alain Staub à ne pas se représenter à la tête de notre Municipalité ne fut pas sans nous inquiéter, d'autant que, dans l'attente de la deuxième tranche des travaux de restauration de notre Collégiale, nous ne voyions rien venir.

De notre côté nous avons pris contact avec les délégués, régional et départemental, de la Fondation du Patrimoine et nous avons évoqué tout ce qui pourrait se faire pour aider notre Municipalité à financer ces travaux.

dangereux-le-site-avait-ferme-ses-portes-au-public-au-printemps-2016-photo-elodie-bidault-1551901216.jpg

Rochefort en rénovation

La Fondation du Patrimoine assiste, avec succès, plusieurs chantiers sur le département de l’Yonne : Rochefort que nous avons visité, Maulnes pour une nouvelle tranche de travaux, Villeneuve-sur-Yonne pour la Maison des Relais etc.

relais.jpg

La Maison des Relais en attente des subventions

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/bourgogne-franche-comte

villages-de-charme-cruzy-le-chatel_4248380.jpeg

Maulnes fier de sa première tranche et en attente de la deuxième

L’idée nous est venue que nous pourrions nous adresser à cette fondation pour dynamiser tous les acteurs intervenant dans notre projet.

Séduits par la visite du monument, les délégués pensent même que ce dossier pourrait « éventuellement » être transmis à Stéphane Bern, ce qui nous ferait une énorme publicité.

Il va sans dire que les Amis de la Collégiale seraient mis à contribution financière, répondant ainsi aux souhaits d’une minorité de nos membres.

Nous avons sollicité en octobre une rencontre avec Monsieur le Maire qui nous a courtoisement reçu. Après avoir survolé sa décision de ne pas se représenter, nous lui avons fait part de notre inquiétude quant à la poursuite de la restauration.

A notre question concernant le dossier de la deuxième tranche, seule condition pour l’assistance de la Fondation, il nous a été répondu que ce dernier n'avait pas encore été constitué. Ce qui expliquait la non transmission à la DRAC.

A ce jour donc, pas de dossier, pas de budget. Il semblait, pour finir, que l’architecte fasse la sourde oreille et se cantonne aux abonnés absents.

Relance.jpg

Restaurée à 25%, la collégiale semblait de nouveau abandonnée. Si du côté Est, la vue de la RN6 présente un bel aspect rénové, le côté Nord, au cœur du village, est transformé en terrain vague, digne de la plus déshéritée des banlieues. 

terrain.jpg

Sommes-nous devenus une banlieue déshéritée d’Auxerre ? Nous ne le croyons pas, nos finances sont réputées saines.

Est-ce la conséquence de nos inquiétudes ? La DRAC, au regard de l'étude de l'Architecte sorti soudain de sa torpeur depuis décembre 2018) a rendu ses conclusions favorables à la poursuite des travaux de restauration.

Nous avons perdu une année de préparation. Et à condition que la nouvelle équipe municipale s'y consacre, nous pourrons voir de nouveaux échafaudages autour de la Collégiale au plus tôt fin 2021, voire 2022.

Ainsi que Monsieur le Maire nous le disait dans ses vœux de samedi 4 janvier, de nombreux projets ont été menés à bien lors de sa mandature. Il nous faut donc, entre autres, saluer sa volonté de préserver notre Patrimoine et comprendre que les priorités de la vie municipale n'ont pas toujours mis l'état de la Collégiale au-dessus de la pile des nombreux dossiers.

Avec pragmatisme, considérons notre verre à moitié plein et remercions Alain Staub, et son épouse, pour ces 32 années passées au service de notre communauté.

Une nouvelle équipe se prépare, nous espérons la rencontrer bientôt pour que notre Collégiale bénéficie encore des soins qu'elle mérite. Puissions-nous cette fois lever définitivement un verre plein de satisfaction des soins nécessaires à l'entretien de notre joyau patrimonial.

C'est avec cet espoir que les Amis de la Collégiale vous souhaitent

une fructueuse, belle et heureuse année 2020 !

Pour le bureau

le Président

Raymond Dhélin

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel