Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'Écho de l'Étai - 2

IMGP9732.JPG

Ainsi que nous l'avions annoncé en décembre 2018 nous alimentons cet Écho n°2 par la liste des "alertes désordres" que nous signalons à la Mairie :

Actions et démarches en vue de la conservation

Grilles pour l’ouverture des portes occidentales :

Les Amis de la Collégiale ont proposé un partenariat avec la Commune d’Appoigny, sous l’autorité de la DRAC, pour la construction d’un sas muni de grilles afin de permettre l’aération de la collégiale et par là même la vue de l’intérieur de l’église.

Les conditions d’acceptation de la DRAC s’avèrent lourdes pour notre association qui se voit imposer le concours d’un architecte. Le Conseil d’Administration a considéré que le premier dossier de restauration en cours était déjà bien difficile à suivre par la commune pour lui en ajouter un second.

Le projet est mis en sommeil.

 Rénovation d’un pilier de la nef (bas-côté sud) :

Fin de non-recevoir de la DRAC qui considère que cette rénovation doit s’effectuer dans un projet global de restauration afin de mettre en place un protocole identique pour toutes les piles

Le projet est annulé.

 Travaux de restauration de l’église :

En date du 12 décembre 2018, la DRAC invite la commune à déposer la demande de travaux du projet demandé à M. Decaris en 2017et précise que la programmation des investissements se fait a minima en année N-1.

La deuxième tranche qui devait débuter en 2019 se verra retardée à 2020 voire 2021.

 Aménagements pour l’accessibilité :

En réponse aux alertes des Amis de la Collégiale, la DRAC demande qu’en raison de son porté atteinte physique et visuel au monument, il convient de déposer les bandes métalliques installées sans autorisation et de boucher les trous de fixation. Ce qui vient d'être réalisé par la commune.

 Désordres signalés à la Commune :

  • Guano au pied ouest de la tour.
  • Dalles d’accès handicapés extérieures posées en 2009 concassées par la nacelle.
  • Hygiène, le défaut de toilettes publiques encourage les visiteurs des journées du Patrimoine à se soulager au pied des murs de la collégiale.
  • Trou de sondage - fin de chantier non clôturée. Environnement en forme de terrain vague qui ne met pas en valeur notre  « monument historique ».
  • Chéneau Entre Tour et Nef, non nettoyé depuis dix ans, vient d’être réalisé par la commune ;
  • Escalier tour Ouest, nez de marche détruit.
  • Escalier Nord encombré de gravats issus de travaux effectués sans réception.
  • Souillure des stalles fraîchement restaurées par piétinements pourtant interdits par un panneau. Les auteurs n’ont pas été identifiés.
  • Dommages sur les dalles intérieures de la collégiale. Nous souhaitons que cette liste ne s'allonge pas et qu'au mieux, elle diminue.
Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel